Conclusions et avis de la commission d’enquête

La commission mandatée par la préfecture de Vendée pour mener l’enquête publique préalable à l’approbation du PPRI, du 17 octobre 2011 au 18 novembre 2011, sur les communes de l’Aiguillon sur Mer et La Faute sur Mer a rendu ses rapports au préfet, début février.

Vous trouverez ci-dessous les conclusions de ces rapports pour les deux communes concernées :

  – conclusions de l’enquête publique relative à l’Aiguillon sur Mer

 – conclusions de l’enquête publique relative à la Faute sur Mer

Publicités
Publié dans Communiqués

Tempête Xynthia : deux ans déjà !

Quid des digues pour nous protéger en cas de nouveau phénomène de type Xynthia ?

Vous pouvez consulter ci-dessous quelques articles de presse relatifs aux commémorations et aux attentes des habitants en matière de protection, en cas de nouveau sinistre.

L’Aiguillon et La Faute sur Mer veulent des digues (FR3, 27 février 2012)

TV Vendée 27 02 2012 : Xynthia : La vie deux ans après

Xynthia : inquiétudes sur les digues (Europe1, 27 février 2012)

Xynthia : deux ans après, les digues sont toujours en construction (TF1, 26 février 2012)

Tempête Xynthia, deux ans après : un coup d’Aiguillon à la mer ? (Le blog de ma ville solidaire, 26 février 2012)

Publié dans Association

Bref compte-rendu de nos dernières actions

–          Mardi 21 février 2012 : notre association a envoyé une lettre et un document complet aux candidats  à la présidentielle, ainsi qu’au législatives.
Le contenu de ce courrier vous sera communiqué après le rassemblement de dimanche 26 février 2012.

  • Photo du président  Jean-Marie Angotti et de la vice-présidente Magali Bertaud devant  la boite aux lettres :

 

 

 

–          mercredi 22 février : nous avons été reçus par la radio HIT WEST et FRANCE BLEU, ainsi que par la chaine TV VENDEE

  • Voir interview de Jean-Marie Angotti :

lien : http://www.tvvendee.fr/video-TVV_le_journal_20120222_04.aspx

Et durant cette journée, nous avons été reçus par le Préfet de Vendée. Nous vous expliquerons ce que nous avons retenu de ce rendez-vous durant notre rassemblement et nous vous transmettrons prochainement un compte rendu de toutes les prises de contacts avec les différents services de l’ETAT.

–          Vendredi 24 février : un très grand article de Ouest France, sur Xynthia : la Faute et L’Aiguillon restent vulnérables

–          Vous trouverez également un courrier en date du 25 février 2012, du député Dominique Souchet adressé à notre président, Jean-Marie Angotti 

Et n’oubliez pas le grand rassemblement de demain DIMANCHE 26 FÉVRIER 2012 à 15 heures,
rue Bellevue, sur le terrain ou il y a les manèges en été (notamment la grande-roue), près du terrain de pétanque.

Publié dans Communiqués

GRAND RASSEMBLEMENT ORGANISE PAR L’AVENIR ENSEMBLE LE DIMANCHE 26 FEVRIER 2012 A 15 HEURES : rectificatif

Attention Rectificatif !

Le rassemblement organisé par l’Avenir Ensemble, le dimanche 26 février 2012 à 15 heures, initialement prévu sur le parking des camping-cars a changé d’endroit.

Il aura lieu :

rue Bellevue, sur le terrain ou il y a les manèges en été (notamment la grande-roue), près du terrain de pétanque.

Donc notez bien ce changement de lieu. Le reste (programme) reste inchangé.

Nous en profitons pour vous dévoiler notre banderole et les messages que nous souhaitons véhiculer :


Population en danger
 : on l’a vécu et on y est encore.

Population oubliée : on ne parle plus de nous, la mémoire est courte mais les traces restent.

Population sacrifiée : on ne nous protège pas dans l’urgence, car il faut d’abord faire le ratio coûts / bénéfices et l’impact environnemental avant de voir des pelleteuses sur les zones à risques qui ont été parfaitement identifiées par notre association !

Les Aiguillonnais(es), les Fautais(es) et les habitant(e)s des autres communes qui se sentent concerné(e)s par la protection de leurs villes ou villages contre les submersions marines et/ou les inondations fluviales sont les bienvenu(e)s.

Publié dans Communiqués

GRAND RASSEMBLEMENT ORGANISE PAR L’AVENIR ENSEMBLE LE DIMANCHE 26 FEVRIER 2012 A 15 HEURES


L’avenir ensemble organise
un grand rassemblement :


Le DIMANCHE 26 FÉVRIER 2012

à 15 heures

au niveau de la caserne des pompiers

sur le parking des camping-cars.

Deux ans sont passés et la protection de l’urbanisation de notre commune est toujours au même niveau : « RIEN »

Donc venez nombreux, afin de montrer notre inquiétude sur l’avenir de l’Aiguillon Sur Mer et de ses communes voisines.

Durant ce rassemblement, il y aura plusieurs informations et témoignages, ainsi que des messages symboliques, comme SOS et cris de détresse de notre commune, envers les élus, les candidats à la présidentielle et aux législatives.

L’Avenir Ensemble  vous offrira de quoi vous réchauffer, tels qu’un petit café et de la brioche.

Publié dans Communiqués | Tagué

Les actions menées par notre association depuis l’assemblée générale du 4 novembre 2011

Nous avons effectué plusieurs réunions de notre conseil d’administration

PS : Il reste de la place pour toutes personnes intéressées. Vous pouvez assister à nos réunions, il nous suffit juste de nous envoyer un message sur notre messagerie, nous signalant votre intérêt et nous vous enverrons  les dates fixées pour nos réunions.

Le lundi 9 janvier 2012

Notre président Mr Angotti J-Marie et Mme Deluze Evelyne ont été reçu par Mr Le Député, Dominique Souchet.

Le sujet : Protection de l’urbanisation et remise en état des digues existantes.

Nous savions depuis les voeux de la nouvelle année du maire que Mr Souchet allait prendre parole à l’assemblée Nationale , le 11 janvier 2012, sur des questions concernant les protections à Mme la ministre.

Mercredi 11 janvier 2012

Voir pièce jointe: compte rendu du passage de Mr Souchet à l’assemblée nationale et réponse de Mme Nathalie Kosciusko Morizet.

Cliquez ici pour consulter le compte rendu.

Jeudi 12 janvier 2012

Reprise de contact avec Mr Souchet, sur sa prise de parole devant la ministre et sur les thèmes non abordés, autres que le financier.

Tels que, la possibilité de création de digues , car on parle tout le temps de digues existantes (consolidation). Et divers sujets….

Lundi 16 janvier 2012

réunion de notre conseil d’administration

ordre du jour :

– débat sur les renseignements donnés par Mr Souchet Dominique.

– débat sur l’interprétation de la réponse de la ministre NKM.

–  choses à dire pour le rendez vous avec le maire, du 17 janvier et nos interrogations

– possibilité de manifestation à Paris, si les réponses du maire ne nous conviennent pas.

– prise de rendez- vous avec nouveau préfet et aussi avec la DREAL de Nantes (direction régionale de l’ environnement, de l ‘aménagement et du logement).

Mardi 17 janvier 2012

Rendez- vous avec Mr Milcent Maurice, maire de l’Aiguillon sur mer.

Présents : Mr Angotti J-Marie (président), Mme Bertaud Magali (Vice-Présidente) et Mme Deluze Evelyne.

A l’issue de cette réunion constructive, nous lui avons adressé une lettre :

Cliquez ici pour consulter la lettre adressée au maire.

Entre temps, nous avons eu confirmation de rendez vous

Nous allons être reçus : 

Vendredi 3 février 2012 par la DREAL

Mercredi 22 février 2012 par le Préfet.

Et nous allons faire un réunion de notre conseil mardi 31 janvier.

Publié dans Communiqués

Début des enquêtes publiques relatives aux procédures d’expropriation

Les enquêtes publiques relatives aux procédures expropriations auront lieu du 19 décembre 2011 au 27 janvier 2012. Elles concernent L’Aiguillon et La Faute sur Mer.

Pour en savoir un peu plus, consultez l’article paru dans Ouest France :

Publié dans Communiqués

La Note du Président Angotti

                                                          N°1

 Le mot du président 

 

Nous avons fait notre assemblée générale le 4 novembre 2011 à la salle des fêtes de L’Aiguillon sur mer, nos adhérents sont venus nombreux, plus de 300 personnes.

On a  travaillé plus de trois heures et nous avons enfin terminé, pour décompresser, par le pot de l’amitié .

 On a pu aborder les sujets qui nous préoccupent à savoir la protection de l’agglomération ,le PPRI et son enquête publique ,et ensuite les rapports financiers et moraux .La cotisation a été votée à 12 euros pour couvrir des dépenses à venir ,tels les frais de justice car nous irons certainement au tribunal administratif pour défendre  nos intérêts  bafoués par des incompétents .Dans le Var les maires s’en plaignent amèrement car rien n’a été fait et deux inondations se sont produites en 17 mois.

1      La protection de l’agglomération.

Nous confirmons que la protection est la préoccupation majeure  de l’association et nous l’avons dit au maire au cours de deux réunions de travail. Il nous a confirmé que c’était aussi sa priorité et nous a montré son projet qui a été présenté lors de deux réunions publiques .Il y a certes des obstacles techniques et financiers à surmonter mais nous avons assuré le maire de notre accord et de notre appui.

Cependant nous ne pouvons et ne voulons plus attendre car tout le périmètre autour de notre agglomération se ferme ; des digues ont été construites dans le marais, à La Faute, en Charente maritime, ainsi nous devenons l’exutoire résiduel dans lequel la mer rentrera en premier  (attention les dégâts).

J’ai saisi le Préfet  de ce problème le 4 juillet 2011, il a répondu le 30 aout 2011, en accord avec le Conseil Général, que le syndicat mixte du Marais Poitevin Bassin du Lay était positionné pour réaliser le PAPI (Programme d’actions) afin de définir les projets techniques de sécurisation de notre secteur. Ainsi l’Etat et le CG se sont défaussés sur une petite structure qui ne pourra pas répondre avant cinq ans, si tout va bien.

                  <<  CETTE SITUATION EST INSUPPORTABLE  >>

Nous dénonçons un abandon de la part de l’Etat et surtout du CG que nous avons rencontré le 6 juin 2011(4mois après notre demande de RDV). Le président RETAILLEAU a refusé d’assurer la maitrise d’ouvrage des travaux comme cela est fait en Charente Maritime, au prétexte qu’il ne voulait pas déséquilibrer le nord et le sud du département. En effet le nord (Noirmoutier, Bouin.. ) a de véritables locomotives politiques qui ont toujours défendu les protections du nord de la Vendée. Nous lui avons dit que nous n’avions pas cette chance et que nos grands élus (députés, sénateurs, CG) ont, depuis le 28 février 2010, été aux abonnés absents.

Aujourd’hui, en Charente Maritime, aux Boucholeurs (sud de La Rochelle), la protection étant faite, comme sur une part importante des autres communes, le zonage a été revu en conséquence (suppression des zones noires). En Vendée à L’Aiguillon sur mer nous n’avons pas de protection mais nous avons un PPRI idiot et contraignant qui ne nous protégera pas si une autre tempête arrive.

Notre seul espoir réside dans le projet présenté par le maire mais on est conscient qu’il n’est pas arrivé au bout de sa démarche.  En écrivant ces lignes j’apprends que le préfet actuel  est nommé dans le Finistère , nous attendrons l’installation du nouveau préfet et nous demanderons une audience le plus vite possible.

On a donc décidé d’attendre jusqu’en fin décembre. Mais si rien ne bouge, car il y a de nombreux blocages administratifs et financiers, on ira demander des explications au préfet et au président du CG dans le cadre d’une grande manifestation à La Roche sur Yon.

2        Le PPRI

Ce document, dont les éléments fondamentaux sont faux, est à l’enquête publique. Des observations ont été faites par nos adhérents lors de l’AG concernant l’enquête .Nous en avons  référé à la présidente lors de notre rencontre du 7 novembre au cours de laquelle nous avons exposé notre position (cf lettre jointe).Nous demandons que la commission  d’enquête sur le PPRI émette  un avis défavorable qui bloquera l’approbation par le préfet. Si tel n’est pas le cas il faudra attaquer au tribunal administratif.

Apres cela, nous devrons ferrailler pour faire faire les choses dans l’ordre : des protections en urgence réalisées tout de suite, un PPRI  nouveau prenant en compte les protections faites en urgence  et enfin un PAPI efficace qui complète les protections d’urgence. Ceci permettra d’avoir de nouveaux zonages pour éviter que des ensembles non inondés et donc protégés soient inconstructibles donc laissés à l’abandon comme maintenant.

 

3      Conclusion.

  On est bien dans le cadre d’une politique d’abandon sur le littoral vendéen et ailleurs  et les articles de presse relatant d’autres situations le montrent et sont inquiétants (Noirmoutier, Guérande, La Baule).Ces villes attendent pour réaliser les travaux alors que les études sont faites mais il manque, toujours, une pièce, un plan, un financement, un accord administratif …Elles se retrouvent elles-aussi enfermées dans le labyrinthe administratif (PPRI, PAPI, PSR…).

 En effet les administrations centrales n’ont pas compris et ne savent pas comment assurer la protection du littoral : la preuve tient au fait que les textes ne sont pas adaptés (ex : les digues ,un projet de décret est à l’étude), les circulaires se succèdent et sont abrogées( PPRI), les textes sont en rade entre le sénat et l’assemblée (par exemple : qui est maitre d’ouvrage pour les digues surtout sur le DPM ? : pour la protection on confond la dynamique des submersions marines et des inondations terrestres..). Les compétences scientifiques, techniques et juridiques ne sont pas coordonnées, de  plus elles sont confisquées par l’Etat qui empêche ses agents d’apporter leurs compétences aux collectivités locales, nouveaux maitres d’ouvrage.

Si par malheur on devait encore subir des dégâts, les responsabilités seront vite établies devant les tribunaux ,surtout au pénal, car on a de nombreuses pièces à verser au dossier sur le manque de prise en compte de la protection des personnes et des biens par l’Etat et le Conseil Général depuis 20 vingt mois.

Cliquez ici pour consulter la réponse du Préfet datée du 30/08/2011 au courrier adressé par le président Angotti le 04/07/2011

Cliquez ici pour télécharger la note relative au PPRI 2ème version, remise par les représentants de notre association à la Présidente de la commission d’enquête publique le 07/11/2011

Cliquez ici pour lire la note relative au PAPI et les travaux de protection

Publié dans Communiqués

Compte-rendu de l’AG du 4 novembre 2011

Cliquez sur le lien pour consulter l’extrait de tv vendée du 16/11/2011 qui fait un point sur l’enquête publique relative au PPRI qui touche à sa fin, avec une interview des responsables des associations d’usagers et notamment de Jean Marie Angotti pour l’Avenir Ensemble.
Par ailleurs, tv vendée annonce le départ du préfet Jacques Brot, muté dans le Finistère

En attendant le compte-rendu définitif, vous pouvez consulter l’article paru dans le journal Ouets-France dans son édition du 9 novembre 20011.

Publié dans Communiqués

AG de l’association l’Avenir Ensemble le 4 novembre 2011

L’association L’AVENIR ENSEMBLE fait son assemblée générale ordinaire le 4 NOVEMBRE 2011 à 19H   à la salle des fêtes de l’Aiguillon S/Mer. 

Cliquez ici pour télécharger votre invitation ainsi qu’une procuration au cas où vous ne pourriez pas y assister.

Cliquez ici pour télécharger une pétition contre ce PPRI qui sera transmise à la commission d’enquête  désignée par le président du tribunal administratif.

Il est précisé que le montant de la cotisation serait de 12€ , au lieu de 15€ prévue. Toutefois, les adhérents pourront faire un règlement de 15€ , s’ils le souhaitent (12€ adhésion et 3€ de don).

Nous vous rappelons que l’enquête publique préalable à l’approbation du PPRI est ouverte du 17 octobre 2011 au 18 novembre 2011.

Vous pourrez consigner vos observations sur les registres déposés aux mairies de l’Aiguillon sur Mer et de la Faute sur Mer selon les horaires définis à cet effet :

   Horaires de réception du public pour la Faute sur Mer :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horaires de réception du public pour l’Aiguillon sur Mer :

 

Publié dans Communiqués

Compte rendu du Conseil d’administration du 6 octobre 2011

1)  Rencontre avec le maire. (cf compte-rendu du 27 septembre 2011)

L’association est satisfaite de l’information donnée à la population sur les travaux de protection lors des réunions du 11 et du 18 octobre. La commune est Maitre d’ouvrage et annonce un programme de protection important dans la plaquette Flash Infos. L’association est à disposition du maire pour l’aider lors de passages soit dans le milieu terrestre soit sur le DPM (domaine professionnel). Ces deux dossiers seront suivis par Magalie Bertaud , par Dominique Gorichon avec la participation du président.

 2)  AG DU 4 NOVEMBRE 2011 à 19H.       

     Le président propose de mettre l’AG après les réunions d’info précitées et avant la clôture de l’enquête du PPRI. La salle sera réservée pour cette date.

3)  Actions communes avec l’ADPF.

Après discussion il est proposé de prendre divers contacts avec cette  association de La FAUTE car certains problèmes sont communs. Il faudra avoir une démarche commune sur le PPRI si possible.

4)  Prochain CA .

Il est fixé le 20 octobre à 20h (préparation de l’AG) salle de musique.

Publié dans Communiqués

COMPTE RENDU DE RENCONTRE AVEC LE MAIRE DE L’AIGUILLON LE 27 SEPTEMBRE

Présents   Angotti   jm ,Bertaud m, Gorichon d

Objet :
Faire le point sur la lettre du préfet et la maitrise d’ouvrage
Parler de la protection de la pointe
Parler de l’aménagement de la petite jetée.

1.    Le maire confirme la maitrise d’ouvrage communale.

2.    Il a préparé une plaquette pour informer la population, elle comprend la protection de la pointe jusqu’au tennis.

3.    Il précise que certains travaux seront faits dans l’urgence notamment la reprise des diguettes en digues de protection, la composition avec les digues existantes chez le professionnels mytilicoles, la réfection de la digue du génie.

4.    Les autres travaux de construction de digues sur le DPM ne pourront se faire qu’avec le PAPI du SM.

5.    La protection de la pointe devra comprendre la reconstitution de la dune par engraissement de sable avec des enrochements brise lame et des épis et la mise en place d’une digue de 2ém rang le long de la route sur un délaissé DPM à l’Est de la route .Cette solution est confirmée par le président, elle assure la protection des terres agricoles et l’arrière des communes du marais.

6.    Il faut prévoir la protection de la ferme des Gorichon et la réalisation d’une plateforme de survie pour les moutons .Ces derniers sont indispensables pour l’entretien et la stabilisation des dunes .Il faut étudier à fond ce dossier qui attend depuis 20 mois. Un plan est remis au maire par le président.

7.    Le maire confirme l’urgence pour la réalisation d’une plateforme à la petite jetée. Dominique Gorichon confirme la propriété du syndicat du Fort et son accord pour céder 90 ares. Il doit, pour cela, réunir rapidement son syndicat. Il faut cependant trouver une solution pour l’exploitant. On remarque  qu’un certain nombre  de parcelles sont en friche ou en jachère et qu’il est possible de trouver une solution.


Publié dans Communiqués

Rencontre avec le maire de L’Aiguillon sur mer Le 6 septembre 2011

Rencontre avec le maire de L’Aiguillon sur Mer

Le 6 septembre 2011

 

 

Presents  JM ANGOTTI,Y AUJARD,E DELUZE,R DRIGET


Jm Angotti indique que l’association est préoccupée avant tout par la  protection de l’agglomération et qu’elle n’a pas de griefs envers la mairie        


Le maire nous indique qu’il est d’accord pour la protection de la commune de l’Eperon jusqu’aux Tennis (hauteur de digues (5,70m NGF).


Il veut être maitre d’ouvrage des travaux sans attendre un éventuel syndicat mixte, il a un projet qui est prêt pour
cette protection assuré par un bet EGISEAU maitre d’œuvre(délibération de désignation prise par le CM). Il porte ce dossier en haut lieu pour avoir le financement (43 Millions d’euros) et les autorisations administratives


Le planning n’est pas établi mais les travaux doivent être terminés pour la fin du mandat.


Des problèmes existent avec :

Syndicat du Fort
Syndicat Vallée du lay
Syndicat de Défense

Syndicat mixte Digue Napoléon

Agriculteurs pour la cession de terrains


Il demande de l’aider dans la mesure où certains responsables sont dans l’association.


Il aborde d’autres points :
– le PPRI (2ém version) en précisant que les observations de la délibération du 30 aout 2011  sont nécessaires pour l’accord de la mairie.     
– le port  dont les travaux plaisance (cote 4,30m NGF) doivent commencer en septembre 2011(coté Y Aujard) et les autres travaux  en septembre 2012.


Il est proposé au maire de faire une information publique de ces différents points à travers une réunion pour
tenir au courant la population. De son cote l’association va examiner ces différents points pour voir comment elle peut aider la mairie dans ses démarches.

Publié dans Communiqués

Compte-rendu de la réunion d’information du 18 août 2011


               
Nous vous informons que notre association a remis en Mairie, la mardi 30 août, 450 lettres que vous avez bien voulu nous envoyer et nous vous en remercions. Nous vous tiendrons au courant de la suite qui sera donnée.


Devant une salle comble (près de 400 personnes présentes), Jean-Marie Angotti a présenté les trois points qui étaient à l’ordre du jour :
la protection et les digues,
le projet de PPRI 2ème version,
les démarches de l’association en cours et à venir

Un compte-rendu complet vous sera fait très prochainement, accompagné d’une vidéo et de photos..

Il en sera de même pour la visite des digues du samedi 20 août.

Cliquez ici pour consulter le reportage de FR3 Pays de Loire sur la réunion d’information du jeudi 18 août (le reportage relatif à la réunion d’information se trouve à 7mn 15 environ sur la vidéo).

Consultez l’extrait du journal Ouest France du 19 août :

Publié dans Communiqués

Demande adressée au Préfet pour qu’il prenne des mesures immédiates afin d’assurer la protection de la commune de l’Aiguillon sur Mer contre les submersions marines


Le Préfet de Vendée a répondu par lettre
du 30 août 2011 au courrier que lui a adressé le président Jean-Marie Angotti.
Vous pouvez la consulter ci-dessous :


L’association l’Avenir Ensemble a réuni son conseil d’administration le lundi 4 juillet 2011.

Il a été décidé d’envoyer un courrier au Préfet de la Vendée, représentant de l’Etat, accompagné d’un dossier, pour lui demander la réalisation de travaux de protection de la commune de l’Aiguillon sur Mer contre les submersions marines.

Il est rappelé que les travaux de protection réalisés pour protéger la commune de l’Aiguillon suite à Xynthia, sont insuffisants.

Par ailleurs, le conseil d’administration s’est attelé à une première réflexion sur le « nouveau projetde PPRI ».

Ainsi, le contenu de la « note de présentation du PPRI » (voir sur le site
www.vendee.pref.gouv.fr) a particulièrement attiré l’attention du conseil
d’administration.

En effet, le document réalisé par la préfecture, pointe du doigt l’état des ouvrages de protection de toute la commune (des dunes de la Pointe de l’Aiguillon jusqu’au barrage du Braud).

C’est la raison pour laquelle la circulaire en vigueur du 7 avril 2010 s’applique à deux titres :

1)   la prise en compte du réchauffement climatique avec + de 1m de relèvement des mers

2)   la transparence des digues et des cordons dunaires (en d’autres termes, la non prise en compte des ouvrages de protection).

En définitive, la note de présentation révèle le triste constat de la mauvaise qualité de la protection.

Or, comme le PPRI prend en compte la protection qui est inexistante pour le moment, celui-ci devient forcément plus contraignant !

Cette spécificité vendéenne à L’Aiguillon et La Faute sur Mer aurait-elle retardé la sortie d’une nouvelle circulaire pourtant annoncée par la ministre de l’environnement qui devait prendre en compte les ouvrages de protection ?

Pour consulter les éléments du dossier, cliquez sur liens bleus ci-dessous :

Lettres du 4 juillet 2011 adressées aux :   

    ◊ Préfet de la Vendée  
            ◊ Président du Conseil Régional des Pays de la Loire
            ◊ Président du Conseil Général de la Vendée   
            ◊ Maire de l’Aiguillon sur Mer

Dossier d’accompagnement en 3 parties comprenant :        

                 I) Le risque de submersion marine à l’Aiguillon sur Mer. Absence de la protection des personnes et des biens. Responsabilité de l’Etat
                II) Le risque de submersion marine à l’Aiguillon sur Mer. Travaux de protection à réaliser  
               III) L’association l’Avenir Ensemble


Bref compte-rendu du conseil d’administration du 4 juillet 2011

Publié dans Communiqués

Avenir Ensemble : 450 foyers refusent le projet de PPRI de L’Aiguillon-sur-Mer

Cliquez ici pour consulter l’article du journal Ouest France du 01 09 2011 relatif au dépôt des 450 lettres des foyers aiguillonnais qui refusent la 2ème mouture du projet de PPRI

 

Publié dans Communiqués

REUNION D’INFORMATION ORGANISEE PAR L’AVENIR ENSEMBLE LE 18 AOUT 2011

L’ASSOCIATION L’AVENIR
ENSEMBLE

vous invite à une
réunion d’information

le

18 AOUT 2011  à  15H
 à la salle des fêtes

de
L’AIGUILLON SUR MER

Ordre du jour :

● la protection et les digues,
● le projet de PPRI 2ème version,
● les démarches de l’association  

Par ailleurs, il est prévu une visite guidée des digues, le samedi 20 août à 10 heures.
Rendez-vous au parking du restaurant l’Entrecôte (route de la Pointe).
Nous visiterons les digues à partir du restaurant jusqu’à la petite jetée.  S’il y a de la demande, nous pourrions continuer jusqu’aux digues de laPointe de l’Aiguillon.

Publié dans Communiqués

NOUVELLE CIRCULAIRE DU 27 07 2011 RELATIVE A LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE DE SUBMERSION MARINE DANS LES P.P.R.L.

Nathalie KOSCIUKO-MORIZET, ministre de l’Ecologie et du Développement Durable, a signé la nouvelle circulaire le 27 juillet 2011, relative à la prise en compte du risque de submersion marine dans les Plans de Prévention des risques littoraux ( cliquez ici pour la consulter ).

Important : Cette circulaire ABROGE la circulaire du 7/04/2010 qui a servi de guide pour l’élaboration en cours des PPRI à l’Aiguillon –La Faute.

Nathalie KOSCIUKO-MORIZET prend en compte notamment, les remarques et les propositions formulées par l’Avenir Ensemble concernant la Protection dans l’élaboration des PPRI des communes littorales.

Cette nouvelle circulaire devrait modifier l’instruction des PPRI de l’Aiguillon-La Faute.

Publié dans Communiqués

PROTECTION ET PPRI : Lettre proposée par l’association l’Avenir Ensemble aux habitants de l’Aiguillon Sur Mer

 Vous contestez la 2ème version du PPRI proposée par le Préfet de la Vendée ?

Vous exigez la protection immédiate de l’agglomération de l’Aiguillon sur Mer ?

L’association l’Avenir Ensemble propose à tous les habitants de l’Aiguillon sur Mer un modèle de lettre à envoyer au Préfet de la Vendée.

Il suffit de le télécharger (cliquez sur ce lien pour le télécharger), l’imprimer, le compléter avec vos coordonnées et nous le retourner :

        Soit à l’une des adresses ci-dessous (avant le 25 août 2011) :

     →Bertaud Magali, 95 rte de la pointe 85460 l’Aiguillon sur Mer

    →Chisson Christophe, 8 rue Georges Clémenceau 85460 l’Aiguillon sur Mer

    →Guillon Jean-Claude, 104 rue Victor Hugo 85460 l’Aiguillon sur Mer

     →Roy Jean-Pierre, 62 rue Gaby Morlay 85460 l’Aiguillon sur Mer

        Soit nous le remettre lors de la prochaine réunion publique que notre association organise le 18 août 2011 à 15 heures, à la salle des fêtes de l’Aiguillon sur Mer

Nous vous demandons de bien vouloir respecter les consignes ci-dessus de façon à éviter que vos lettres s’éparpillent dans la nature.

L’ensemble des lettres que nous aurons rassemblé sera remis avec le registre de vos remarques qui se trouve à la Mairie de L’Aiguillon sur Mer.

D’ailleurs, nous vous invitons vivement à venir apposer vos remarques  sur cette 2ème mouture du PPRI proposée par le Préfet de la Vendée, sur les registres qui se trouvent à la Mairie de l’Aiguillon.

———————————————————————————-
Vous trouverez ci-dessous, pour lecture, le détail du modèle de lettre proposé par notre association

PROTECTION ET PPRI : Lettre proposée par l’association l’Avenir Ensemble aux habitants de l’Aiguillon Sur Mer


à Monsieur le Préfet de Vendée,


J’exige la protection immédiate, par des digues, de l’agglomération de l’Aiguillon Sur Mer
.

Je conteste la 2ème version du projet de PPRI :

Ø     La hauteur des plus hautes eaux n’est pas à 4,70m NGF, mais elle se
situe en dessous (cf la hauteur relevée au marégraphe de La Rochelle 4,50m NGF).

Ø     L’éloignement des maisons par rapport au DPM n’est pas pris en compte.
Certains secteurs éloignés du DPM n’ont pas été inondés, ils ne doivent pas être en ROUGE.

Ø     Le relèvement climatique de 1m est exorbitant (cf 0,30m indiqué par le GIEC), de ce fait le zonage de la commune est en ROUGE sur tout son territoire en 2100.

Ø     Lezonage est incohérent, certains secteurs ne doivent pas être en rouge.

Ø     La protection de l’agglomération est un élément essentiel du PPRI. Depuis 19 mois rien n’a été fait par l’État  pour assurer cette protection, or sans elle le projet de PPRI devient très contraignant. L’État  doit prévoir, de toute urgence, cette protection.

Ø     Dans ces conditions, je vous demande de revoir votre projet après la concertation et avant la mise à l’enquête publique.

Ø     Nom :………………………………………………Prénom :……………………………………………………

Adresse :…………………………………… 85460 l’Aiguillon Sur Mer  Signature   
Vous pouvez en plus de ce document, apporter vos observations complémentaires sur le registre de la mairie.
Ce document pourra être remis 
le 18 AOUT 2011 lors de la réunion d’information ou expédié ou déposé avant le 25 AOUT 2011 aux adresses suivantes :

      –         Bertaud Magali, 95 rte de la pointe 85460 l’aiguillon sur mer

      –        Chisson Christophe, 8 rue Georges Clémenceau 85460 l’aiguillon sur mer

      –         Guillon Jean-Claude, 104 rue Victor Hugo 85460 l’aiguillon sur mer

      –         Roy Jean-Pierre, 62 rue Gaby Morlay 85460 l’aiguillon sur mer

Ce document esttéléchargeable sur notre site https://lavenirensemble.wordpress.com  .
Il faut l’imprimer, le compléter,  le signer et nous le retourner à une des adresses ci dessus


Merci de ne pas jeter ce document sur la voie publique.

 

Publié dans Communiqués

Les projets modifiés des PPRI pour l’Aiguillon et la Faute sur Mer soumis à la consultation publique

Les projets modifiés des Plans de Prévention des Risques d’Inondations sont consultables pour les habitants concernés.

Ils sont disponibles sur le site de la Préfecture de la Vendée (www.vendee.pref.gouv.fr)

Pour y accéder directement et consulter les détails, cliquez sur le lien suivant :

http://www.vendee.pref.gouv.fr/sections/thematiques/securite/securite_civile/tempete_xynthia/projets_de_ppri_pla/view

Il est rappelé que la période de « concertation » avec les administrés se déroulera du 1er juillet au 31 août.

Pour ce qui est de l’association L’Avenir Ensemble, le président, Jean-Marie Angotti a livré un 1er avis au journal Ouest France dans son édition du 2 juillet. Il estime que les remarques de notre association ont été ignorées et que si ces projets devaient être entérinés en l’état, ce serait la mort assurée pour nos deux communes sinistrées.

Vous pouvez consulter le détail de l’article ci-dessous :

Publié dans Communiqués

Le projet de contrat régional de solidarité des territoires : compte-rendu de la réunion du 24 juin 2011

Suite à la réunion publique organisée par le Conseil Régional qui a eu lieu à La Tranche sur Mer, le 24 juin, ce dernier a publié un compte-rendu que vous trouverez ci-dessous.

La réflexion a été bénéfique. Des projets sont en cours de finalisation autour des trois communes sinistrées (L’Aiguillon, La Faute et la Tranche).

Six axes principaux ont été dégagés :

LA PROTECTION DES BIENS ET DES PERSONNES CONTRE LES RISQUES
LA RE-PROGRAMMATION DES ZONES DE SOLIDARITÉ
LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉCO-TOURISME
LES AMÉNAGEMENTS PORTUAIRES
L’OFFRE DE MOBILITÉ ET DE SERVICES
L’INTERCOMMUNALITÉ DE PROJETS 

Par ailleurs, la Région a débloqué 1 million d’€ supplémentaires pour des études complémentaires.

Ainsi, de ce côté au moins, les choses avancent positivement et notre association ne peut que s’en réjouir.

Cliquez ici pour consulter le compte-rendu du Conseil Régional issu de la réunion publique du 24 juin 2011 :

Publié dans Communiqués

REFLEXION SUR LE PROJET DE TERRITOIRE : réunion publique de restitution du 24 juin 2011

Cliquez ici pour consulter l’article de OUEST FRANCE relatif à la restitution de la réunion du vendredi 24 juin 2011

Le Conseil Régional des Pays de la Loire organise une 3ème réunion publique relative à la restitution des travaux de réflexion sur le contrat régional de solidarité territoriale, qu’il a initié.

Rappelons que la Région avait initialement  mis sur la table une enveloppe de 20 millions d’euros au profit des 3 communes  sinistrées (L’Aiguillon, La Faute et La Tranche).

Cette réunion aura lieu le 24 juin 2011, à 18h15 à la Tranche sur Mer (pôle culturel les Floralies, bld de la petite hollande) avec la participation d’un certain nombre de responsables de notre association qui suivent ce dossier depuis le début (fin 2010).

En parallèle, le Conseil Général de la Vendée a initié un contrat de solidarité d’un montant de 11,5 millions d’euros, au profit de l’Aiguillon sur Mer et La Faute sur Mer.

Ce programme se décline autour de trois axes : les infrastructures, l’urbanisme-habitat et l’environnement.

Nous apprécions l’effort déployé par nos deux illustres institutions pour relancer l’économie locale.

Toutefois, bien qu’elles soulignent le caractère prioritaire de la protection des biens et des personnes, rien n’a encore abouti quant à la mise en place d’une véritable politique de (re)construction de digues.

Or il nous semble que cet objectif devrait être LA PRIORITE de nos trois institutions (Etat, Région et Conseil Général) avant toute autre initiative. Il n’est pas inutile de rappeler qu’à ce jour, nous n’avons aucune protection digne de ce nom et nos communes restent vulnérables à toute nouvelle tempête.

Cela va bientôt faire 16 mois que la tempête est passée sur L’Aiguillon. Aucune action sérieuse n’a été entreprise à ce jour par l’Etat et les collectivités publiques. On ne peut plus en rester là aujourd’hui….

–        Cliquez ici pour consulter l’invitation du Conseil Régional à la réunion publique du 24 juin

–        Cliquez ici pour consulter l’article de Ouest France du 20 juin 2011 relatif au contrat de solidarité

Publié dans Communiqués

Propos de saison – le 21 juin 2011

Bientôt 16 mois après Xynthia, les activités semblent avoir repris le cours normal. Le spectre de la tempête laisse la place à une certaine sérénité. La saison touristique s’annonce bien, malgré la sécheresse et la crise qui dure… Ce climat permet sûrement d’optimiser les décisions qui tardent à venir sur l’avenir de notre commune (comme celle de la Faute) : Protection, PPRI, devenir des 2 zones de solidarité, enquêtes publiques, DUP et expropriations pour les maisons non vendues à l’amiable à l’Etat.

D’un côté, cela fait plusieurs mois que nous sommes sans nouvelles :

a) de la protection du bourg de l’Aiguillon que tout le monde attend. Chacun constate que le temps passe et rien n’avance.

b) Les premières informations d’un nouveau PPR ont filtré… Mais nous notons que la nouvelle circulaire d’application du PPR n’est pas publiée. Il y aurait-il déjà un vice de forme de non concordance entre la nouvelle circulaire et le nouveau PPR ?
Cela présage-t-il des batailles juridiques en perspective, surtout si les travaux de protection ne sont pas faits avant la sortie du futur PPR.

D’un autre côté, au quotidien, depuis mars 2011, la  « déconstruction » va bon train. Elle nous rappelle, dans cette quiétude relative, que Xynthia est bien passée par là.

Nous assistons tous les jours impuissants à la dévitalisation lente de nos communes, victimes des décisions trop hâtives de
l’Etat, concernant la carte des zones noires.

En tous cas, ce n’est pas le fait de casser 700 maisons sur
nos deux communes qui va protéger les habitants qui restent, sans parler des territoires.

Avec le coût de la déconstruction (200 Millions d’Euros),
on pourrait protéger tout le littoral Vendéen impacté par Xynthia.

Hors, l’Etat a fait le contraire :

a)    il casse les maisons,

b)   il ne protège pas l’agglomération de l’Aiguillon dont il a la charge.

Par ailleurs, personne ne se plaindra du Conseil Général et du Conseil Régional qui viennent en aide aux deux, voir trois communes (avec la Tranche), au travers de deux contrats de solidarité. Chacun le sien !!!

L’objectif est de redonner un élan et tracer l’avenir de nos trois communes dans un esprit nouveau (faire ensemble change tout), ambitieux et réaliste (voir tous les documents : Ouest France et Région).

D’ailleurs, nous connaîtrons rapidement le « contenu » de ces contrats.

Il ne faudrait pas que les contrats de solidarité soient différents l’un de l’autre à cause d’un manque d’harmonisation entre le Conseil Général et le Conseil Régional.

Pour y parvenir dans de bonnes conditions, gageons que les acteurs locaux, Communes, Intercommunalités, décideurs politiques et autres partenaires, se mettent rapidement d’accord sur les choix et projets sérieux pour relancer durablement les économies locales.

Notons que par la voie (désormais ouverte) de
l’Intercommunalité des Pays nés de la Mer, les projets d’Avenir deviennent plus cohérents et réalistes, tels que les activités touristiques, maritimes en général et portuaires en particulier.

Ce sont les souhaits de notre association l’Avenir Ensemble.

En attendant, Bonnes Vacances !

AE

Publié dans Communiqués

Le projet d’intercommunalité : un pas décisif en direction de la communauté de communes du Pays né de la Mer

Après plusieurs mois de tergiversations et d’incertitudes, les trois maires des communes de La Tranche sur Mer, La Faute sur Mer et l’Aiguillon sur Mer, se sont réunis fin avril, à la demande du Préfet pour faire connaître leurs préférences.

Ces dernières auraient opté pour une intégration à l’EPCI (établissement public de coopération intercommunale) du Pays né de la Mer, plutôt que de se tourner vers les Pays Moutierrois et Talmondais et ce, pour de nombreuses raisons.

Celles-ci sont en premier lieu, d’ordre administratif. Il s’agit tout d’abord, pour les communes de se mettre en conformité avec la réforme territoriale en cours, votée en décembre 2010 et qui devrait être réalisée pour l’ensemble des communes françaises en 2014.

D’un point de vue géophysique, ensuite, l’élaboration d’un plan de défense cohérent contre les submersions ne peut se faire qu’avec l’ensemble élargi des communes concernées.

Par ailleurs, d’un point de vue historique, il faut rappeler que les trois communes ont toujours vécu ensemble et se sont développées autour des rives du Lay.

Enfin, il y a aussi des facteurs économiques comme la fiscalité plus avantageuse offerte par l’EPCI, sans oublier l’enjeu majeur du développement économique des trois communes initié par le Conseil Régional des Pays de la Loire et en particulier le futur port.

Les communes souhaitent continuer à vivre et travailler ensemble et notre association qui a œuvré pour la maintien de ce rapprochement ne peut que ce réjouir de ce grand pas en avant !

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article dans le le journal de Ouest France le 22 04 2011 :

Publié dans Communiqués

LETTRE DE LA MINISTRE EN REPONSE A NOTRE SAISINE DU 15/12/2010 ET DU 28/02/2011

I ) COPIE DE LA LETTRE ADRESSEE A L’AVENIR ENSEMBLE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OBSERVATIONS :

La réponse dela Ministre comporte des éléments déjà connus , encore discutables et imprécis, notamment les 4,70 M niveau maximum de la tempête.

Cependant au 5ème paragraphe, elle indique que la méthode d’élaboration du PPRL et le changement climatique font l’objet d’une concertation nationale. Cela veut dire certainement que la méthode précisée dans  la circulaire du 7/4/2010 va être revue ainsi que le niveau du relèvement (1m)……

Nous pensons que nos observations ont du faire réfléchir la Ministre et ses services sinon elle aurait confirmé le projet de PPRI qui s’appelle maintenant PPRL.

Pour les digues, au 6ème paragraphe, notre demande de protection de la partie agglomérée de la commune ne fait pas l’objet d’un refus mais au contraire fait l’objet d’un encouragement  de travaux à l’échelle du bassin du Lay assurant un haut niveau de sécurité pour les habitants.

Sans faire de triomphalisme, il est nécessaire d’attendre les nouvelles instructions ministérielles et le PPRL. Il est évident que nous devons être vigilants et participer rapidement à la concertation préalable aux documents définitifs (PPRL et DIGUES) ; 

JM ANGOTTI,  D CLEMENCEAU

Publié dans Communiqués

Conseil Regional des Pays de Loire : bilan du plan tempête d’accompagnement des communes meurtries et projets d’avenir

Compte rendu de la réunion du 4 avril 2011  à la Tranche sur mer

– communiqué de presse du 25 02 2011 du Conseil Régional

– bilan d’exécution du plan tempête, un an après

– le contrat exceptionnel de solidarité territoriale pour l’Aiguillon, La Faute et La Tranche sur Mer

– extrait du magasine bimestriel de la région, mars 2011

Publié dans Communiqués

Intercommunalité : lettre aux habitants de l’Aiguillon et de la Faute sur Mer

La réunion  du 10 janvier 2011, organisée par le Conseil Régional a bien fait ressortir avec ses 130 participants (habitants), le besoin de vivre ensemble, au sein de nos deux communes, La Faute et L’Aiguillon sur Mer qui partagent tant de choses en commun.

Aussi, pour nous permettre de nous exprimer, nous habitants, nous vous demandons de bien vouloir nous retourner cette lettre, avec votre nom , prénom et signature :
soit à notre adresse mail : lavenirensemble85460@gmail.com , (après avoir téléchargé, rempli et scanné le document signé)
soit par courrier à :   l’Avenir ensemble,
                                        Mr Guillet Bernard,
                                        12 ter Clémenceau,
                                        85460 l’Aiguillon sur Mer

Cliquez ici pour télécharger la lettre aux habitants à nous retourner remplie et signée

Dans un article d’Ouest France daté du 25 mars 2003, des anciens élus de l’Aiguillon et de la Faute montent au créneau et déplorent le choix de la municipalité de l’Aiguillon dans un communiqué commun :

 

Publié dans Communiqués

Intercommunalité : la municipalié de L’Aiguillon sur Mer tourne le dos à La Faute et à La Tranche sur Mer

La municipalité de l’Aiguillon sur Mer met le cap  vers Luçon (communauté des communes des « pays nés de la mer ») ; elle tourne ainsi le dos à ses proches voisines littorales de la Faute et de la Tranche sur Mer : voir les articles de presse de Ouest France du 17 et 19 mars 2011 ci-dessous :

  

Publié dans Communiqués

l’Etat tarde à mettre en place le « plan digues » à quelques jours des grandes marées

Extrait de la conférence de presse donnée par notre association à La Roche sur Yon, le 2 mars 2011 publié dans le journal Ouest France le 6 mars 2011 :

Interview de Jean-Marie Angotti et de Yann Aujard au journal TV Vendéé du 8 mars 2011

Publié dans Communiqués

TEMPÊTE XYNTHIA : COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A LA CÉRÉMONIE D’HOMMAGE AUX VICTIMES, LE 27 FÉVRIER 2011

La cérémonie d’hommage aux 29 victimes a réuni ce dimanche 27 février 2011 à 9h30, plusieurs centaines de personnes et de personnalités sur le pont du Lay reliant les deux communes.
Parmi celles-ci, Madame La Ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko Morizet, les parlementaires du département, le président du Conseil Régional, le président du Conseil Général, Le préfet, les sous-préfets, les maires des deux communes, l’évêque de Luçon, les officiers commandants de la gendarmerie et des pompiers ainsi que de nombreux officiels.
 
Une plaque commémorative a été dévoilée et les officiels ont déposé des gerbes de fleurs.
Puis les cadets des sapeurs pompiers ont jeté 29 roses blanches dans le Lay suivie d’une minute de silence à la mémoire des victimes.
 
La cérémonie a été clôturée par une messe célébrée à 11 heures à la cathédrale de Luçon, par Monseigneur CASTET.
 

Voici quelques photos de la cérémonie :

 

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour consulter le détail du communiqué

L’association recommande à ses adhérents et sympathisants d’être massivement présents à cette commémoration, en présence de Madame la Ministre de l’Ecologie.

Nathalie Kosciusko-Morizet se rendra à La Faute-sur-Mer, dimanche, à l’occasion de la cérémonie organisée en souvenir des 29 victimes de la tempête Xynthia. La ministre de l’Écologie dévoilera une plaque commémorative sur le pont du Lay, reliant les communes de La Faute-sur-Mer et de L’Aiguillon-sur-Mer. La cérémonie débutera à 9 h 30. (extrait journal Ouest France)

Publié dans Communiqués

Compte-rendu de la réunion publique organisée par notre association le 19 février 2011

Cliquez ici pour consulter le compte-rendu

Article du journal Ouest France du 26 02 2011 relatif à notre réunion  du 19 02 2011 :

Publié dans Communiqués

Après Xynthia : l’Etat lâche du lest sur les PPRI !!!!

Consultez l’article paru dans le journal Ouest France 

Toutefois, le président du Conseil Général demande à Mme la Ministre de l’Ecologie de revoir sa copie relative au réchauffement climatique dans la mesure où cette dernière reste inflexible sur le « fameux » mètre supplémentaire centenaire : consultez l’article paru sur le site Internet du conseil Général de la Vendée

Publié dans Communiqués

Après Xynthia, une moisson d’idées pour se relancer

Habitants et élus de La Faute, L’Aiguillon et La Tranche-sur-Mer ont planché sur le développement futur des trois communes sinistrées par Xytnhia. La Région veut accompagner les projets.

Près d’un après Xynthia, La Faute et L’Aiguillon sont toujours à genoux. La Région tente de les aider, avec une démarche innovante.

Imaginer des maisons sur pilotis, draguer le Lay, renforcer les digues et les dunes, mutualiser les équipements structurants, etc. Hier, à la salle polyvalente de L’Aiguillon-sur-Mer, les idées ont fusé.

Le principe avait été imaginé par le conseil régional des Pays de la Loire quelques mois après la tempête Xynthia : permettre aux principaux concernés – les habitants et les élus – de prendre en main leur développement (économique, touristique, urbain, agricole, etc.) de demain. « La Région n’a pas vocation à se substituer aux acteurs locaux », a d’ailleurs réaffirmé, hier, en conclusion de cette journée féconde, Jacques Auxiette, le président de la région. « Par contre, a-t-il poursuivi, elle est là pour faciliter les projets. »

Toute la journée, les acteurs des trois communes, La Faute, L’Aiguillon, La Tranche, sorties meurtries de cette tragique nuit du 27 au 28 février ont donc imaginé toute une série de mesures qu’ils aimeraient voir se concrétiser. « Le plus vite possible, insiste Yann Aujard, pêcheur. Il ne faudrait pas que tout cela ne se fasse que dans quelques années. » Jean-Marie Angotti, un habitant de L’Aiguillon, reconnaît un grand mérite à la méthode Auxiette. « Ça nous redonne une bouffée d’oxygène et un horizon, ce qui est très précieux actuellement. »

« Pourquoi pas un bassin à flot »

A quelques semaines du premier anniversaire de Xynthia, de nombreux habitants sont en effet toujours plongés en plein désarroi et sans réelles perspectives d’avenir. « Xynthia a été un révélateur, reprend Jean-Marie Angotti, nous devons maintenant repenser notre développement. »

Et l’ancien ingénieur de citer par exemple le Lay et des digues dignes de ce nom. « Pourquoi ne pas imaginer qu’avec de vraies digues de chaque côté du Lay, on puisse avoir un bassin à flot, avec un millier d’anneaux. C’est quelque chose qui a été exprimé aujourd’hui, et on sait que la Vendée en manque. »

Autre idée forte esquissée entre les lignes à plusieurs reprises : la nécessité d’un travail collectif, main dans la main, entre L’Aiguillon, La Faute et La Tranche-sur-Mer. « Il faut avoir la volonté de s’unir », a résumé une participante, allusion à cette intercommunalité qui ne parvient pas à se concrétiser.

« A défaut, a suggéré l’élu écolo de la région, Yann Hélary, il faut passer par un syndicat mixte de gestion avec des projets communs. » L’idée fera-t-elle son chemin ?

En clôture de cette riche journée, ni le maire de L’Aiguillon, ni celui de La Tranche ne sont revenus sur cette question. Les prochaines échéances ? La cueillette d’idées d’hier va maintenant passer à la « moulinette » d’un bureau d’études qui fera des propositions très concrètes dans quelques mois. Le temps du financement viendra ensuite. « Quand on a des projets, on trouve toujours les moyens », assure Jacques Auxiette.

Philippe ECALLE

Plus d’informations dans le journal Ouest-France

Publié dans Communiqués

Fin de la période de concertation relative aux projets de PPRI

Il est rappelé que la période de concertation relative aux projets de PPRI se termine le 17 janvier 2011 !

Aussi, si vous ne l’avez pas encore fait, il est encore temps de formuler vos objections :

–  sur les registres déposés dans les mairies de L’Aiguillon-sur-Mer et de La Faute-sur-Mer 

– par courrier à la Préfecture de la Vendée (29 rue Delille,
85922 LA ROCHE SUR YON CEDEX 9) 

– par courriel aux adresses électroniques suivantes :

pref-ppri-faute@vendee.gouv.fr

pref-ppri-aiguillon@vendee.gouv.fr

Publié dans Communiqués

Les voeux du Président Alain Barraud

L’Avenir Ensemble

Alain Barraud

85 rue Victor Hugo

85460 L’Aiguillon sur mer                                            le 31 décembre 2010  

 

            Chers Adhérents, Chers Amis, 

            L’année 2010 se termine et elle marquera à tout jamais nos communes de la Faute et de l’Aiguillon, et plus largement toutes les populations touchées par Xynthia. 

            Pour ne pas oublier et en mémoire aux disparus nous devons rester unis et très déterminés pour faire bouger et évoluer tout ce qui permettra à notre communauté aiguillonnaise et fautaise de revivre socialement et économiquement.

             Dès la fin de la période de consultation pour le projet du PPRI voulue par le Préfet de la Vendée, nous nous retrouverons pour continuer à faire admettre aux services de l’Etat et plus particulièrement à la Ministre de l’Ecologie, que l’adéquation : sécurité et développement mesuré doivent pouvoir se conjuguer.

           Les réunions publiques faites par les services de la Préfecture nous ont permis de montrer l’unité de toute une communauté. Maire, Associations, Habitants ont posé  les mêmes questions.

           J’ai été frappé par la qualité des questions, qui je l’espère ,ont fait comprendre aux Sous Préfets et fonctionnaires la justesse de notre combat.

            Bonnes Fêtes à tous et à très bientôt.

 

            Alain Barraud

Publié dans Communiqués

Réunion publique préfectorale du mercredi 15 décembre 2010

 Flash Infos !

La réunion publique de ce soir avec le sous-préfet de Fontenay le Comte a attiré 600 personnes environ.

Nos représentants ont posé de nombreuses questions.

Mais comme nous le craignions,  le sous-préfet est resté inflexible sur les positions officielles que nous connaissons.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR CONSULTER NOTRE COMPTE RENDU COMPLET DE LA REUNION !

Par ailleurs, vous pouvez nous envoyer vos remarques et réactions sur notre adresse mail : lavenirensemble85460@gmail.com

  
Publié dans Communiqués

encontre d’une délégation de notre association avec la ministre de l’écologie

Une délégation de notre association (messieurs ANGOTTI et AUJARD) a été reçue par Madame Nathalie KOCIUSCO-MORIZET Ministre de l’ECOLOGIE et du DEVELOPPEMENT DURABLE lors de son passage en Charente-Maritime; cette délégation lui a remis une lettre du Président et la note technique contestant le PPRI.

Lire la suite

Publié dans Association

Bulletin d’adhésion disponible sur le site

cliquez ici pour télécharger votre bulletin d’adhésion.

Remplissez votre bulletin d’adhésion et retournez le nous avec votre règlement par chèque, à l’ordre de l’avenir ensemble l’aiguillon  à l’adresse suivante :                         

L’Avenir Ensemble l’Aiguillon
Chez Mr Guillet Bernard
12 ter rue Clemenceau
85460 l’Aiguilllon Sur Mer

Publié dans Association